Louer un kot


On y est, c’est la fin de l’année et tu t’es inscrit dans ta nouvelle école ! Tu es à la recherche de ton futur kot en Wallonie ? Tu as rendez-vous avec le propriétaire pour signer le contrat de bail étudiant et peut-être que tu te poses des questions ? Voici quelques points à garder à l’esprit.

Si ton le contrat a été conclu ou renouvelé avant le 1er septembre 2018, certaines règles mentionnées ci-dessous ne sont pas applicables. En cas de doute, n’hésite pas à nous contacter.

“C’est quoi le bail étudiant ?”

Depuis le 1er septembre 2018, le bail étudiant a été mis en place. Pour qu’il soit reconnu comme tel (et non comme bail de résidence principale), certaines conditions sont requises :

  • Le logement doit être loué par ou pour un étudiant. Donc, qu’il soit occupant (mineur) ou locataire (majeur), il est probable que le propriétaire demande qu’un parent ou tuteur se porte garant lors de la signature du bail. Le garant est la personne qui pourra payer le loyer si l’occupant/locataire n’est plus en mesure de le faire. Selon la loi, il faut être majeur pour louer “à son nom” ;

  • Le bail doit avoir été conclu ou renouvelé à partir du 01/09/2018 ;

  • L’étudiant doit prouver son statut d’étudiant en présentant une attestation d’inscription ou, le cas échéant, une copie de la demande sans oublier de remettre l’original au plus tard 3 mois après s’être installé.

“Est-ce que je peux m’y domicilier ?”

Normalement lorsque tu prends un kot, on considère que ton domicile est établi chez tes parents.
Cependant, si le propriétaire l’accepte, bien que ça soit souvent exclu du bail étudiant, tu peux te domicilier à l’adresse de ton kot, ce qui changera ton “contrat de bail étudiant” en “contrat de résidence principale“.

Si tu décides de te domicilier, il est bon à savoir que cela aura un impact sur :

  • Les impôts : tu ne seras plus fiscalement à la charge de tes parents, cela engendrera donc une perte financière pour eux.

  • Les allocations familiales : tu pourras les percevoir toi-même mais cela aura un impact si tu as des frères et soeurs pour lesquels tes parents en reçoivent.

  • Les taxes : tes parents ne seront plus soumis à celle de résidence secondaire de la commune où tu kottes mais tu seras redevable de nouvelles taxes dans cette même commune.

“J’ai décidé d’arrêter mes études en cours d’année… Je peux quitter mon kot ?

Si tu souhaites partir plus tôt que prévu, tu peux résilier ton bail en respectant un préavis de 2 mois et une indemnité 3 mois de loyer.

Tu peux prévenir le propriétaire :

  • Par lettre recommandée, en sachant que le préavis débutera à partir du 1er jour du mois qui suit l’envoi de celle-ci (si tu l’envoies le 8 mars 2023, il ne prendra effet que le 1er avril 2023 par exemple).
  • Remise du préavis en main propre (avec signature et date de réception sur un double).



Tu ne seras pas amené à payer l’équivalant de 3 mois de loyer dans certaines situations :

  • Si avant le 15 mars, dans un délai d’un mois, tu lui fournis une preuve de ton abandon scolaire ou de ta “non autorisation” à t’inscrire (documents que tu pourras demander au secrétariat de ton établissement scolaire) ;

  • Si avant le 15 mars, avec l’accord du propriétaire, tu trouves quelqu’un pour reprendre ton kot ;

  • Si durant l’année scolaire/académique, la personne dont tu es à la charge vient à décéder.

“Le bail arrive à son terme

  • Dans le cas où tu souhaites quitter le kot :

    – Si le contrat a été conclu ou renouvelé avant le 1er septembre 2018, il n’y a pas de préavis sauf si le contrat en stipule un.

    – Si le contrat a été conclu ou renouvelé après le 1er septembre 2018, il y a un préavis d’un mois à respecter avant l’échéance du bail.
  • Dans le cas où tu continues à loger dans le kot (sans avoir donné de préavis et sans opposition de la part du propriétaire) :

    – Si le kot est loué pour un an, le bail étudiant est reconduit automatiquement pour la même durée, aux mêmes conditions (sauf indexation du loyer).

    – Si le kot est loué pour 10 mois et qu’à la fin de cette période tu continues à occuper le lieu, le contrat sera supposé comme ayant été conclu pour une durée d’un an en prenant cours à la date de l’entrée en vigueur du bail initial. Si passé le délai d’un an tu occupes toujours les lieux, le bail est renouvelé pour une période d’un an aux même conditions de location.

“Je vais partir en Erasmus, comment puis-je m’arranger ?”

Si tu comptes partir en Eramus ou en stage et que tu veux garder ton kot, tu peux décider de le sous-louer selon certaines conditions :

  • Que ton propriétaire soit d’accord (avec preuve écrite) ;

  • Prouver que tu seras bien à l’étranger (ou éloigné de ton lieu d’études) dans le cadre scolaire pour une période donnée (plus d’un mois) ;

  • Trouver et conclure un contrat de sous-location avec un autre étudiant (attention, tu es alors responsable des manquements du sous-locataire !).

“Je vais louer un kot à Bruxelles, est-ce que ça change quelque chose ?”

Depuis le 1er janvier 2018, une nouvelle réglementation simplifie les baux de location dans la capitale* (que tu peux trouver sur le site du service logement de la ville de Bruxelles). Plusieurs choses sont prévues dans le cas où tu partirais en stage dans une autre ville, en Erasmus ou encore si tu changes d’orientation en cours d’année :

  • Le bail étudiant est conclu pour une durée de maximum 12 mois. Il peut être renouvelé aux mêmes conditions de loyer par période d’un an. L’étudiant peut résilier le bail à tout moment, moyennant un préavis de deux mois et sans indemnité. Le bailleur ne peut quant à lui résilier le bail qu’à l’échéance avec un préavis de trois mois.“*

  • Pour signer ce type de bail, l’étudiant doit prouver sa qualité au moyen d’une preuve d’inscription ou de demande d’inscription. La signature d’un bail étudiant doit résulter d’un choix fait de commun accord entre le bailleur et le locataire. Ces derniers peuvent toujours opter pour un bail classique.“*

Tu cherches un kot sur Bruxelles ? Assure-toi qu’il respecte les critères de “logement étudiant de qualité“.
Pour tous les questions relatives au kot sur Bruxelles, tu trouveras les infos ici (les règles, d’une région à l’autre, pouvant parfois être différentes).

“Combien ça coûte un kot en 2022 ?”

En moyenne en Belgique, 415€/mois sans les charges (électricité, eau, chauffage, internet…).

Mais ça, c’est la moyenne car dans les faits, les loyers sont très différents dans les 3 régions : 385€ en Flandre, 420€ en Wallonie et 490€ à Bruxelles (source).

Et même dans chaque ville en Wallonie, on trouve des situations très différentes : les loyers sont plus chers à Mons qu’à Namur ou Louvain la Neuve car l’offre de logements est moins importante.

On trouve de plus en plus de « résidence universitaires » qui appartiennent aux universités/hautes écoles ou à des groupes privés et qui offrent des logements adaptés aux besoins des étudiants d’aujourd’hui : plus d’intimité (sanitaires et souvent coin cuisine privés), plus d’équipement (internet, salle d’étude, lavoir…) et enfin plus de sécurité (normes sanitaires, entrée sécurisée, parfois gardiennage…). Mais la conséquence, c’est que le prix moyen est plus élevé.

Il faut ensuite ajouter les charges (qui sont très variables et) qui risquent d’augmenter cette année avec la flambée des prix de l’énergie. Choisir un kot plus récent et donc mieux isolé pourrait s’avérer un bon choix une fois les charges ajoutées au prix du loyer de base.

Si tu te retrouves en situation de précarité étudiante, la Société wallonne du crédit social propose un prêt à taux 0% pour constituer la garantie locative d’un logement situé sur un campus de Wallonie. Le simulateur pourra te donner un aperçu.

Si tu as des questions relatives au contenu du contrat de bail, nous te renvoyons vers notre fiche “Devenir locataire ça se prépare“.

En savoir plus
Aides-etudes.cfwb.be – Aides financières au logement et logements à prix réduit pour les étudiants
Service public de Wallonie – Brochure “Le bail étudiant” (pdf) – Modèles de baux
Service Droit des jeunes – Brochure “Le bail : louer un studio” (pdf)
Droits quotidiens – Questions /réponses juridiques relatives au kot 
Latitude jeunes – Brochure “Manuel de survie en kot” (pdf)
Infor jeunes – Brochure “Mon kot à la cote
AJLE – Aide juridique gratuite pour les logements étudiants sur Bruxelles
Où trouver un kot ?
Kots.be – Trouver un kot à louer
Hellokot.be – 3 clics, 1 kot
Infor jeunes – Trouver un kot
Plateforme logement étudiant sur Bruxelles – Trouver un kot
Appartager.be – Trouver une colocation
Dans les petites annonces, sur les groupes Facebook d’étudiants, sur les panneaux d’affichage des écoles ou des magasins, etc.
Nos lien utiles – Je me loge

Un commentaire, une question ?