Écovolontariat, missions humanitaires, Wwoofing… Et si on voyageait autrement ?


L’été, pour certains, c’est synonyme de soleil, plage et farniente. Pour ceux-là, pas de problème, les tour-opérateurs traditionnels regorgent d’idées de séjours organisés.
Pour ceux qui recherchent les rencontres interculturelles, la découverte d’une autre autre langue, les échanges, l’engagement pour une cause (sociale, humanitaire, écologique…), il existe des formules variées et adaptées aux différents budgets.

Les chantiers internationaux

Il s’agit ici de partir dans un pays étranger, avec d’autres jeunes venus des quatre coins de la planète, pour travailler ensemble bénévolement à un projet commun, en échange du gîte et du couvert. Les projets peuvent être culturels, manuels, sociaux, etc. comme travailler dans une ferme, aménager un potager ou un jardin, aider à la traduction, animer des enfants souffrant d’isolement…
D’une durée de 2 à 4 semaines, cette formule te permettra de rencontrer d’autres jeunes qui comme toi souhaitent s’investir dans un projet socialement utile ou d’intérêt collectif. Tu découvriras un pays, une région, la vie en communauté avec d’autres jeunes. Tu auras ainsi l’occasion de t’exercer à la pratique d’une langue étrangère et peut-être, d’établir des contacts durables. Il est possible de participer à des chantiers entre 14 et 30 ans selon les organismes.

Quelques organismes : Compagnons bâtisseursService volontaireQuinoaSci belgiumJavvaAsmaeDéfi Belgique AfriqueJVSIWep

L’écovolontariat

Tu souhaites t’impliquer particulièrement dans un projet écologique ? Alors, l’écovolontariat est fait pour toi : un séjour responsable et solidaire où les volontaires participent à des chantiers ou des programmes pour l’environnement, encadrés par des professionnels. Le plus ? Tu pourras en même temps profiter de la nature environnante (paysage sauvage, observations d’animaux, etc.). Être écovolontaire, c’est voyager en Europe ou à l’autre bout du monde. Des associations te proposent de vivre une expérience unique au cœur de la nature. Il peut s’agir de la sauvegarde de la tortue sulcata au Sénégal, de la protection de primates au Congo ou encore de l’étude de mammifères marins en méditerranée. Attention, ce n’est pas parce que tu donnes de ton temps et ton énergie que c’est gratuit ! Une participation aux frais te sera souvent demandée et il te faudra être âgé de minimum 17 ans dans la plupart des cas.

Quelques organismes : Service volontaireLangtra

Les missions humanitaires

L’aide humanitaire se définit par trois points : sauver des vies, atténuer les souffrances et préserver la dignité humaine.
Les ONG (organisations non gouvernementales) donnent la possibilité de participer à des projets humanitaires : c’est-à-dire des missions où tu pourras apporter ton aide pour les besoins de premières nécessités (boire et manger, se loger, se vêtir) à des personnes en situation de crise, vulnérables, dans des pays en voie de développement. Participer à ce type de projet de solidarité internationale, c’est s’investir tout en découvrant de nouvelles cultures et s’ouvrir aux autres, faire sa propre expérience, se sentir utile… Si tu es suffisamment motivé (et si tu as de l’expérience dans le bénévolat, c’est un plus), tu pourras alors participer à des projets comme apprendre à lire ou enseigner à des enfants défavorisés en Inde, mettre en place et construire une école en Afrique, apporter ton aide dans un orphelinat ou animer des séances de prévention (sida, hygiène, etc.) en Amérique latine, etc. Même si certaines de ces missions sont accessibles à partir de 16 ans, il faudra généralement être âgé de 18 ans pour y participer. Il faut également prévoir un budget car elles sont souvent payantes.

Quelques organismes : UnicefCroix-rougeMédecins sans frontières

Le Wwoofing

Le Wwoofing (Working weekend on Organics farms) se base sur une idée tout simple : apprendre et échanger.  C’est se voir offrir le gîte et le couvert en échange d’une aide volontaire au sein d’une ferme biologique. Il n’y a donc pas de rémunération car tout se base sur l’échange et le respect. On ne parle pas ici d’un travail avec contrat ni d’une formation mais tu auras la possibilité de vivre au sein d’une famille, de partager leur mode de vie, d’apprendre une nouvelle langue/culture mais en plus tu pourras acquérir de l’expérience dans l’agriculture biologique, le jardinage ou encore le maraîchage et tout ce qui découle de ces domaines. De quoi apprendre un tas de choses sur toi-même, découvrir un nouveau domaine d’expérience et repartir avec un bagage bien rempli.
De plus,  avec ce système, tu peux partir où tu veux car il s’agit d’un réseau mondial ! Pologne, Norvège, Inde, Kenya, Indonésie sont quelques destinations parmi tant d’autres.

Organisme : WWOOF

Tu souhaitent découvrir d’autres possiblités ? N’hésite pas à consulter nos fiches “Internal/Mobilité“.

Un commentaire, une question ?