Le Papillomavirus


“Papillomavirus”, c’est le nom d’une famille de virus dont certains peuvent provoquer de graves problèmes de santé. Ils sont sexuellement transmissibles et dans certains cas, l’infection peut provoquer un cancer du col de l’utérus. On dénombre environ 700 nouveaux cas chaque année en Belgique.

Or, il s’agit d’un cancer qui peut être évité grâce à un vaccin et un suivi gynécologique adapté. Mais ce n’est pas seulement une affaire de filles, les garçons aussi peuvent se faire vacciner…on t’explique.

“Qu’est-ce qui provoque le cancer du col de l’utérus ?”

Le cancer du col de l’utérus est provoqué par des virus appelés “Human papillomavirus” (HPV). Extrêmement répandus et généralement sans conséquence, certaines souches HPV sont cancérigènes et peuvent provoquer le cancer du col de l’utérus donc, mais aussi celui de l’anus, de la vulve, du vagin et de la sphère oropharyngée. Ce qui explique qu’un quart des cancers liés à un HPV concerne des hommes. D’autres souches, quant à elles, peuvent provoquer des verrues sexuellement transmissibles (zone ano-génitale). La contamination se fait principalement par contact sexuel et contact cutané (caresses sexuelles, frottements).

Il existe une centaine de souches différentes de papillomavirus dont un petit nombre sont responsables du cancer du col de l’utérus (les types 16 et 18 sont les plus fréquents). D’autres facteurs secondaires (comme le tabagisme, la précocité des relations sexuelles, la multiplicité des partenaires et des grossesses ou encore l’usage prolongé des contraceptifs oraux) associés aux papillomavirus, augmentent les risques de développer ce type de cancer.

La plupart du temps, le virus HPV est éliminé naturellement par nos défenses immunitaires dans les deux années qui suivent. Et heureusement parce que c’est une infection très fréquente.

“Comment s’en protéger ?”

Prévention (vaccin)/ Protection (préservatif)/ Dépistage (frottis)

Tu as peut-être entendu parler d’un vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Il s’agit d’un vaccin “préventif”, il n’est donc pas efficace si le cancer est déjà là. Il protège aussi les garçons puisque d’autres formes de cancers sont liés au HPV.

Comme la transmission peut également se produire lors des caresses sexuelles, sans pénétration, le préservatif n’est pas la seule protection à envisager. Par contre, il est vivement recommandé d’en utiliser un pour se protéger des autres IST.

On estime que 70 à 80% de la population sexuellement active rencontrera un HPV. Le cancer du col de l’utérus est un des rares cancers évitables car il met du temps à se développer, ce qui permet de le traiter dès les premiers signes. Pour repérer ces signes de façon précoce, il est nécessaire de pratiquer un dépistage régulier pour les filles grâce à un frottis chez un gynécologue. Cela consiste à frotter le col de l’utérus avec un genre de grand coton tige pour recueillir des cellules. Ensuite, on les examine au microscope afin d’y déceler d’éventuelles anomalies. Le dépistage est recommandé et remboursé tous les trois ans pour les femmes de 25 ans à 64 ans.


“Quand faire le vaccin ?”

Pour être efficace, la vaccination doit avoir lieu avant une potentielle infection par le HPV. Il est donc préférable de recevoir le vaccin avant les premières relations sexuelles.

Deux vaccins sont actuellement proposés en Belgique. Ceux-ci sont administrés en 2-3 doses selon l’âge et protègent contre certains types de HPV, ceux qui sont le plus souvent responsables des formes graves.

“A qui ce vaccin est-il recommandé ?”

Ce vaccin n’est pas obligatoire mais il est recommandé aux jeunes filles et aux jeunes garçons entre 9 et 14 ans. Une vaccination de rattrapage pour les jeunes femmes et jeunes hommes de 15 à 26 ans est également prévue.

Grâce à la Fédération Wallonie-Bruxelles, il est gratuit pour les 13-14 ans s’ il est administré dans le cadre de la médecine scolaire ou via le médecin traitant (vaccin gratuit mais consultation payante). En dehors de cette plage, il est remboursé pour les filles et pour les garçons (depuis le 1/8/22) jusque 18 ans.

Tu souhaites en savoir plus sur cette IST et son vaccin ? N’hésite pas à consulter ton médecin traitant ou contacter un planning familial.

En savoir plus
Depistagecoluterus.be – Site d’information
Les-HPV.be – En savoir plus sur les HPV
Preventionsida.org – Brochure “Le HPV” (pdf) – Le HPV
Cancer.be – Cancer du col de l’utérusCancer du col de l’utérus : questions fréquentes
Despistage.be – HPV
Vaccination-info.be – Infections à papillomavirus humains (HPV)
Loveattitude.be – Site des plannings familiaux, les modes de transmission,…
Adresses utiles
Le Centre de planning de familial des FPS de La Louvière
40 Avenue Max Buset
7100 La Louvière
Accueil le lundi et jeudi de 8h-12h30 et 13h00 -16h00 ; mardi et vendredi de 8h-12h et mercredi 8h-19h
064/22.88.40

Site web
Centre de Planning Familial « La Famille Heureuse – Claire Houtain »
124 rue Arthur Warocqué
7100 La Louvière
Accueil du lundi 9h-19h et du mardi au jeudi 9h-16h
Horaire des consultations
064/26.21.62
0474/73.70.34 (également sur Whatsapp)

Site web
La Bulle Centre de Planning Familial
10 rue du Marché
7100 La Louvière
Accueil le lundi 13h-16h30, mardi 15h-16h30, mercredi 12h-16h30 et jeudi 13h-19h
Horaire des consultations
064/21.14.46

Site web

Un commentaire, une question ?